Nouveau protocole sanitaire en entreprise

Le nouveau protocole sanitaire en entreprise entre en vigueur le mercredi 30 juin.

En voici les points clés :

1/ Suppression des jauges dans les cantines

Les jauges de 50% sont supprimées dans les cantines, selon la dernière version du protocole sanitaire. La fiche sur l’organisation et le fonctionnement des restaurants d’entreprise, qui accompagne le protocole, ne prévoit plus une jauge maximale de 50 % de la capacité.

Les horaires de déjeuners doivent cependant être adaptés : « avec des horaires décalés pour réduire le nombre de convives présents simultanément », met en avant le protocole.

Le protocole indique simplement que les salariés doivent disposer d’une place assise, là où le document précédent prévoyait six chaises maximum autour des tables, éloignées elles-mêmes d’au moins deux mètres les unes des autres.

Pour les pots, le protocole actualisé ne préconise plus qu’ils ne réunissent pas plus de 25 personnes, mais recommande toujours qu’ils se tiennent dans des espaces extérieurs.

2/ La vaccination facilitée sur les horaires de travail

Le protocole élargit également les possibilités pour les salariés de s’absenter pour se faire vacciner.

Jusque-là, le document indiquait que « si le salarié choisit de passer par son service de santé au travail, il est autorisé à s’absenter sur ses heures de travail ».

Le document ajoute qu’« en dehors de ces situations, il est attendu des employeurs, au regard des impératifs de santé publique, qu’ils autorisent leurs salariés à s’absenter pendant les heures de travail, pour leur faciliter l’accès à la vaccination », en précisant que « le salarié est invité à se rapprocher de son employeur afin de déterminer la meilleure manière d’organiser cette absence ».

3/ Deux jours de télétravail par semaine

Les salariés pourront continuer à télétravailler quelques jours par semaine. La règle ne change pas dans le nouveau protocole, cette pratique reste la norme pour les salariés dont les postes s’y prêtent.

Le gouvernement se base sur un repère de deux jours par semaine pour les entreprises du secteur privé, pendant les deux mois d’été. Le temps de permettre aux employeurs de négocier des accords sur le télétravail.

Le nouveau protocole sanitaire n'imposera donc pas de nombre de jours minimum à effectuer en télétravail, mais à titre indicatif il recommande le rythme de deux jours de télétravail et trois jours au bureau par semaine, à partir du 1er juillet.

«Nous donnons cette recommandation, nous incitons le secteur privé à la suivre», indique le ministère du Travail. Au vu du contexte sanitaire, nous demandons de maintenir un peu télétravail pour éviter la propagation du virus».

4/ Port du masque en entreprise

En ce qui concerne le masque, la règle du port obligatoire en entreprise est maintenue.

Une seule exception est acceptée : il pourra être enlevé lorsque le salarié se situe à deux mètres de distance de ses collègues.

En savoir plus

Actualités

Découvrez ici nos derniers articles et nos conférences

29-07-21 Pass sanitaire et obligation vaccinale

27-07-21 Facilités de paiement URSSAF

22-07-21 "Prime Macron" ou PEPA 2021/2022

Toutes nos actualités
En savoir plus

Contactez-nous

20, rue des Vicaires
59046 Lille Cedex
+33 (0) 320 06 72 00