Entretien professionnel : les premiers abondements correctifs doivent avoir été versés

L’échéance du 31 mars étant passée, les entreprises qui n’ont pas respecté leurs obligations liées aux entretiens professionnels d’état des lieux qui devaient se tenir en 2020 et 2021 doivent avoir versé l’abondement correctif sur le CPF des salariés concernés. Dans son questions réponses mis à jour le 17 mars 2022, le ministère du Travail détaille les modalités de versement de cette pénalité et les risques encourus par les employeurs qui ne l’ont pas encore versée.

Questions-réponses du ministère du Travail relatif à l’entretien professionnel, mis à jour le 17 mars 2022

En savoir plus

Actualités

Découvrez ici nos derniers articles et nos conférences

05-05-22 Exonération et aide au paiement des cotisations "Covid 2"

02-05-22 Saisie des rémunérations: montant de la fraction insaisissable confirmé

27-04-22 Activité partielle : Taux planchers et APLD

Toutes nos actualités
En savoir plus

Contactez-nous

20, rue des Vicaires
59046 Lille Cedex
+33 (0) 320 06 72 00